Rencontres du Ritz-Carlton Hôtel de la Paix du 18 octobre 2022

Le Comité

vous prie d’assister aux Rencontres du Ritz-Carlton Hôtel de la Paix avec

FRANCOIS BUGNION
MICHAEL ELEAZAR PARMLY

qui s’exprimeront sur le sujet suivant :

« Il y a soixante ans : la crise des missiles de Cuba conduit
l’humanité à deux doigts d’une guerre nucléaire »

 Mardi 18 octobre 2022

18:00 – 20:00

Ritz-Carlton Hôtel de la Paix

Quai du Mont-Blanc 11, 1201 Genève

Programme

18h00 : Conférence et cocktail dînatoire

François Bugnion

François Bugnion, licencié ès Lettres et docteur ès Sciences politiques, est entré au service du Comité International de la Croix-Rouge en 1970 et a servi l’institution comme délégué en Israël et dans les territoires occupés, au Bangladesh, en Turquie et à Chypre, puis comme chef de mission au Tchad, au Vietnam et au Cambodge. De janvier 2000 à juin 2006, il était directeur du Droit International et de la Coopération, et, de 2010 à 2017, membre de l’Assemblée, l’organe faîtier de l’institution. Il est l’auteur de cinq ouvrages et d’une centaine d’articles portant sur le droit international humanitaire ou sur l’histoire de la Croix-Rouge, notamment : Le Comité International de la Croix-Rouge et la protection des victimes de la guerre. Cet ouvrage a été traduit en anglais, en chinois et en russe.

Michael Eleazar Parmly

Michael Eleazar Parmly is a retired US Foreign Service Officer. He lives with his wife, Marie-Catherine nee Schutte, in Commugny, Vaud. In his 34-year Foreign Service career, Mr. Parmly served, at home in Washington and abroad, in assignments covering Consular, Political and Senior Management positions in Europe, the Middle East, South Asia and Latin America. Among his postings, he was Chief of Mission (Ambassador-equivalent) of the US Interests Section (now Embassy) in Havana, Cuba. Mr. Parmly holds an undergraduate degree from St. Joseph’s University in Philadelphia, and two Masters degrees from the Fletcher School of Law and Diplomacy, at Tufts University. While in graduate school at Fletcher, Mr. Parmly taught undergraduate Spanish at Tufts University in the Boston area. As a Foreign Service Officer, for two years he taught National Security Strategy at the National War College in Washington DC. He and Mrs. Parmly are the proud parents of a daughter, a lawyer living in London, and a son, a banker living in Washington DC. Prior to his work in the Foreign Service, Mr. Parmly was a Peace Corps volunteer, serving in Bucaramanga, Santander, Colombia.

Il y a soixante ans : la crise des missiles de Cuba conduit l’humanité à deux doigts d’une guerre nucléaire

Le 14 octobre 1962, deux avions-espions américains survolant Cuba à très haute altitude ont pris des photos qui, de l’avis des experts, démontraient que les Soviétiques étaient en train d’y construire des rampes de lancement de missiles équipés de charges nucléaires. Cette découverte va provoquer la crise la plus grave que l’humanité ait traversée. En effet, pour la première et seule fois de l’histoire, les États-Unis et l’Union soviétiques vont se trouver pris dans une confrontation directe à propos de leurs armements nucléaires. L’humanité retint son souffle alors que, de part et d’autre, on rappelait les réservistes et que les forces stratégiques étaient mises en l’état d’alerte maximum.

Quelle était l’origine de la crise ? Quels en étaient les enjeux ? Comment cette crise s’est-elle finalement dénouée pacifiquement ? Pourquoi les Nations Unies ont-elles sollicité le concours du Comité International de la Croix-Rouge en vue de contribuer à la solution de la crise ? Telles sont les questions qu’il convient d’examiner, à soixante ans de l’événement et alors que Moscou brandit à nouveau la menace nucléaire.